Fugue | La presse en parle

À l’occasion de la présentation publique du travail en cours du projet « Fugue », plusieurs journaux de Valenciennes se sont penchés sur le travail scénique de Benoît Duvette.

Valexplorer

Le reporter Xavier Valinducq parle du travail de Benoît Duvette dans l’article « Moment Fugace » : « Selon le metteur en scène, cette Fugue est celle de l’objet du réel, qui est placé dans l’espace scénique, exploité pour que progressivement, il tende vers l’onirique. C’est le danseur Eliott Pradot qui sera l’objet, seul et isolé, traversant les tableaux qui seront autant d’étapes pour l’amener à aller de l’avant. C’est la recherche de ce qui nous défini, ce qui nous compose. De chercher ces détails qui nous différencient les uns des autres. Mais cette solitude n’est qu’apparente, Eliott sera accompagné sur scène par un habillage de son et lumière »

> lire l’article

La Voix du Nord

Parution dans l’édition du mardi 6 février 2018 pour annoncer la présentation publique à l’Espace Pasolini : « Le projet explore les questions de l’adolescence, de la mutation, des attitudes et involontaires d’un corps en métamorphose. « J’ai choisi comme interprète Eliott Pradot, un soliste jeune et dynamique, pour incarner cet âge ». Par l’utilisation d’éléments du décor (ballon, cartable, balançoire, lit), Benoît Duvette construit une vision onirique de la réalité. »

> lire l’article

Va-infos

Céline Druard Beaufort revient sur les questions du corps et de l’adolescence abordées dans « Fugue » : « Dans mon travail, le corps est souvent le point de départ d’une réflexion sur l’identité. Le projet Fugue est construit en plusieurs mouvements d’environ 30 minutes. La pièce peut ainsi être jouée en présentant les différents mouvements les uns à la suite des autres ou encore un seul, deux ou trois mouvements. Pour l’ouverture de mercredi 7 février nous en proposerons deux. »

> lire l’article